code BIENVENUE : -6€ dès 49€ d'achat (1er achat) | code MIAM : -50% sur la 2ème Friandise

Voyager avec son chat

Les chats sont très territoriaux. Si vous souhaitez qu'ils voyagent avec vous, c'est donc un projet à bien organiser à l'avance
Voyager avec son chat n’est pas prendre à la légère.

Les chats sont très territoriaux et de ce fait, beaucoup de propriétaires pensent qu’il est préférable de les laisser à la maison avec quelqu’un de confiance pour les garder. Avec les passeports pour animaux domestiques, les vaccins et les caisses de transport proposées de nos jours, il vous est toutefois désormais plus facile d’élargir les horizons de votre chat.

Si vous voyagez par avion ou en voiture, une caisse de transport pour chat est indispensable. Commencez l’acclimatation suffisamment à l’avance : nombre de chats mis de force dans une caisse de transport à la dernière minute sont anxieux et stressés. Laissez la caisse de transport ouverte, et rendez-la accueillante en y disposant un couchage et quelques friandises à base d’herbe à chats. Plus la période d’adaptation à la caisse de transport aura été longue, plus votre chat s’y sentira bien.

L'équipement pour partir en vacances avec son chat

De la litière pour chats, un bac à litière (de petites toilettes de voyage sont pratiques), des sacs en plastique, des boîtes d'aliments humides, des aliments secs, des friandises, des gamelles pour la nourriture et l'eau, des brosses et peignes, une couverture, un coussin et des jouets doivent également être emportés à titre de précaution.

Peut-être que vous ne trouverez pas les aliments habituels de votre chat sur place ou que tout sera beaucoup plus cher. Passer à un type de nourriture inconnu pourrait aller constituer un problème supplémentaire. Le métabolisme d'un chat est lent à s'adapter à de nouveaux aliments.

Si vous prévoyez de rester à l'étranger pendant longtemps, transitionnez doucement d'une nourriture à une autre sur une période d’au moins une semaine pour préserver l'estomac de votre animal.

La proportion de nourriture habituelle est lentement réduite, tandis que la proportion de nouveaux aliments augmente. Ainsi, l'organisme du chat a suffisamment de temps pour s'adapter au nouvel aliment.

Comment dois-je transporter mon chat

Le chat devra voyager dans une caisse de transport anti-évasion pendant le voyage. Les caisses de transport en plastique sont les meilleures options à cet égard.

Elles sont faciles à nettoyer, absolument imperméables et agréables à transporter. Les paniers en osier et les sacs de voyage en tissu doux dotés de trous d'aération peuvent être plus attrayants, mais sont beaucoup moins bien adaptés à un transport plus long.

Les paniers en osier sont extrêmement encombrants et les sacs souples ne protègent tout simplement pas suffisamment le chat. Les caisses en plastique conviennent aussi bien aux déplacements en voiture qu'aux transports en avion et en train.

Pendant le voyage

Si vous voulez voyager avec votre chat, vous devez faire très attention : certains chats ne tolèrent les trajets en voiture que sous certaines conditions. Ils peuvent être pris de nausées sévères, et sont tendus et très nerveux.

Si votre chat vomis en voiture même lors de courts trajets ou s'il est anxieux, essayez lui faciliter la tâche. Un vétérinaire peut vous recommander un tranquillisant que votre chat tolérera bien et qui lui permettra de dormir tranquillement pendant plusieurs heures.

Une telle mesure est dans l'intérêt de l'animal et permet également au propriétaire du chat de partir en vacances sans stress. Les chats moins sensibles peuvent être rassurés par la simple présence de leur maître.

Mais même si un chat aime voyager et qu'il n'a pas peur, il ne faut pas le laisser en dehors de sa cage de transport durant le trajet. Les chats en liberté aiment grimper un peu partout dans véhicule ou distraire le conducteur.

Laisser son chat sortir de sa caisse est irresponsable et pose un grand danger pour les humains comme pour l'animal. En cas d'accident, le chat est également beaucoup mieux protégé dans sa caisse de transport.

S'il n'est pas bien attaché sur le siège arrière, il risque d'être projeté à travers l'habitacle en cas de freinage brusque ou de collision par l'arrière. Un tel incident peut provoquer la panique chez un chat, ce qui constitue une menace supplémentaire pour les occupants du véhicule.

Attention au coup de chaud

Si vous voyagez avec votre chat dans le sud, surveillez les températures extérieures. Les températures élevées mettent en danger la santé de votre chat et peuvent provoquer un coup de chaleur.

Lorsque vous voyagez en voiture avec votre chat, vous devez maintenir une température agréable pendant la conduite, tout en évitant les courants d'air. La prudence est recommandée dans les stations-service et les aires de repos, même si vous vous arrêtez seulement pour boire un café ou faire une petite pause, le véhicule doit être garé à l'ombre et les fenêtres doivent être ouvertes pour laisser entrer de l'air frais dans le véhicule.

À la lumière directe du soleil, l'intérieur du véhicule atteint très rapidement des températures dangereuses. Lorsqu'il fait chaud, il faut penser à donner régulièrement de l'eau à votre chat. Une bouteille d'eau et un petit bol en plastique sont faciles à transporter et à manipuler.

L’arrivée de votre voyage avec votre chat

Prenez des dispositions pour le confort et la sécurité de votre chat durant votre séjour sur place. Si vous résidez dans un hôtel qui accepte les animaux, laissez des instructions écrites précises à la réception et aux femmes de chambres si vous laissez votre chat seul dans votre chambre.

Si vous logez chez quelqu’un, vérifiez au préalable la présence d’autres animaux de compagnie, ce qui pourrait être stressant pour votre chat.

Si vous choisissez de laisser votre chat à la maison

En général, les chats préfèrent reste dans un endroit qu'ils connaissent et peuvent faire face à plusieurs semaines de séparation de leurs maîtres sans aucun dommage psychologique durable.

Si vous planifiez à temps, vous trouverez certainement une personne attentionnée qui pourra s'occuper de votre chat. Vous pouvez louer les services d’une personne de confiance pour garder la maison, nettoyer les bacs à litière, remplir les gamelles d’eau et de nourriture quotidiennement, mais également jouer avec lui et le dorloter.

Chacune de ces options à son coût, ses avantages et ses inconvénients. Votre vétérinaire peut éventuellement vous recommander quelqu’un, et certaines assistantes vétérinaires peuvent proposer leur aide, ce qui est une bonne alternative si votre chat est sous traitement médical et requiert que l’on lui administre des comprimés.

Certaines cliniques vétérinaires ou prestataires spécialisés proposent également de prendre les animaux en pension.
Si l’état de votre chat n’exige pas de soins médicaux spécifiques, un voisin peut faire l’affaire.
  
Bien vivre le trajet

Le chat en général n’est pas un grand adepte des déplacements, il peut se montrer alors très craintif et c’est là qu’une cage de transport peut s’avérer très utile, notamment si vous êtes amené à voyager en avion (voir normes et compagnies aériennes) ou avec d’autres moyens de transport comme le train.
 
Comme pour le chien ou un rongeur, il est essentiel d’habituer votre animal à sa cage. Entrainez-le à rentrer dans sa caisse et à y rester. Vous pouvez l’aider en plaçant sa cage quelques jours avant le départ à l’endroit où il a l’habitude de dormir ou près de sa nourriture.

Vous pouvez diffuser des phéromones de chat avec du Feliway disponible en vétérinaires ou pharmacies ou mettre de la nourriture à l’intérieur de la cage pour l’inciter à y rentrer.
 
Un peu avant votre départ, prenez votre chat avec vous pour de courts trajets et finissez-les dans un endroit agréable où il pourra se détendre. C’est comme ça qu’il y rentrera plus facilement au moment du départ lors de vos trajets en voiture.
 
Voilà le secret de vos prochains déplacements. Vous pouvez partir en vacances l’esprit tranquille !