code BIENVENUE : -6€ dès 49€ d'achat (1er achat) | code MIAM : -50% sur la 2ème Friandise

RACE DE CHAT HIGHLAND STRAIGHT

Origine du chat Highland Straight


La génèse du chat Highland Straight se situe dans les années 60, en Écosse. Mary et William Ross, après être tombés sur une chatte aux oreilles pliées vers l’avant, Suzie, ont décidé de faire l’acquisition de sa fille Snookie, dans l’espoir de retrouver cette particularité chez ses descendants.
C’est le point de départ de la race des chats Scottish Fold, inséparables du chat Highland Straight. Mary et William Ross ont pratiqué des croisements avec des chats British Shorthair. Les British Shorthair étant souvent eux-mêmes croisés avec des Persans, ont alors donné naissance à des chatons à poils mi-longs, dont le type a été surnommé Highland.


Mary Ross a ensuite envoyé certains de ses chats aux États-Unis, où des éleveurs ont pris le relais. Les Highlands n’ont été reconnus que tardivement, à la fin des années 80.
Les chats Highlands sont divisés en deux catégories : Fold et Straight. Cette dénomination tient avant tout à la forme des oreilles du chat. Si celles-ci sont pliées, il s’agira d’un Fold. Si les oreilles sont droites, alors, le félin sera un Straight. De même, si le chat a les poils courts, il sera considéré comme de type Scottish, et non Highland.
 
Caractéristiques du Highland Straight
Corps : Le Scottish et le Highland ont le même corps, à savoir un format semi-cobby selon le standard, large et assez rond. Il n’en demeure pas moins musclé que d’autres. D’ailleurs, la musculature est puissante est l’ossature assez forte. Les femelles sont en général un peu plus petites que les mâles.
Poil : le Highland possède une robe mi-longue, aussi double et soyeuse. A noter une collerette et des culottes bien visibles.
Robe : Le standard du Scottish & Highland accepte toutes les couleurs possibles. Il n’est pas du tout contraignant. En revanche, l’ambre n’est pas toléré comme division.
Entretien du poil : Le pelage long ou mi-long du Highland Straight demande un brossage du chat au moins hebdomadaire
Tête : Le Scottish & Highland possède une tête bien arrondie, tout comme son crâne, qui est légèrement concave au passage. Le nez est court et un léger stop est admis par le standard. Les joues sont pleines et les mâles peuvent présenter des bajoues.
Yeux : Ils sont de taille moyenne, très arrondis et confèrent une expression douce à ce chat. La couleur est uniforme et est en relation avec celle de la robe.
Oreilles : Les oreilles sont larges à la base, petites et arrondies à leur extrémité. Elles sont évidemment bien droites
Queue : La queue du chat de race Highland Straight est panachée, plus épaisse à la base, de taille moyenne et arrondie au bout
 
Caractère du chat Highland Straight
Les Highland sont des chats doux, au caractère vraiment exceptionnel. Ils savent se faire discrets, mais peuvent aussi avoir un petit quart d’heure de folie dans la journée. Ils aiment bien jouer avec leur maître, comme avec les enfants, dont ils raffolent. Au passage, ils tolèrent également très bien la présence de congénères et d’autres animaux sur leur territoire. Ils connaissent tous une grande faculté d’adaptation. Le changement ne leur fait pas peur. Ce sont des félins sensibles, attentionnés et très câlins. Ils aiment avoir une relation fusionnelle avec leur maître, sans être pot de colle pour autant. Pas agressif, il est important de ne pas les mettre en relation avec le danger de l’extérieur. Un chat très intelligent qui fera le bonheur d’une famille nombreuse ou d’une personne seule.
 
Alimentation du Highland Straight
Ayant un mode de vie peu actif et tendance à la gourmandise, le Highland Straight doit faire l’objet d’une certaine vigilance en termes d'alimentation. Compte tenu de sa physionomie plutôt rondelette, il est essentiel de contrôler ses portions alimentaires afin d’éviter tout problème de surpoids du chat, qui pourrait affecter ses articulations déjà fragiles.
 
Santé du Highland Straight
Le Scottish et le Highland sont des chats robustes, à la santé de fer. Cependant, marier 2 chats Folds est interdit afin d’éviter tout problème lié au gène Fold. En revanche, le mariage avec le British reste autorisé. Seuls quelques soucis liés à ces oreilles repliées, chez les Fold, peuvent éventuellement inquiéter le propriétaire. Pour le reste, il s’agit d’un chat très solide qui ne souffre d’aucune pathologie héréditaire.