BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

RACE CAVALIER KING CHARLES

Origine du Cavalier King Charles Spaniel

Le Cavalier King Charles, originaire de Grande Bretagne, tient son nom du Roi Charles II d’Angleterre qui a régné au 17e siècle, dont il était l’animal de compagnie favori. Des peintures célèbres de cette époque ont d’ailleurs représenté le Cavalier King Charles. Au début du 20e siècle, les descendants de cette race n’ayant plus tout à fait les mêmes caractéristiques qu’au 17e siècle, des cynophiles ont décidé de le croiser avec des Pékinois et des Carlin. Le Cavalier King Charles a ensuite été reconnu comme chien de race en Grande Bretagne en 1928. Il est arrivé en France à partir du milieu des années 70.

Descriptif et caractéristiques du Cavalier King Charles Spaniel

Noms : Cavalier King Charles Spaniel, Épagneul Cavalier King Charles, English Toy Spaniel.
Groupe : Groupe n°9 : chiens d’agrément et de compagnie – Section n°7 : Épagneuls anglais d'agrément. Sans épreuve de travail.
Taille : entre 32 et 36 cm.
Poids : entre 5,5 et 8 kg.
Robe : plusieurs couleurs de robes : Noir et Feu, Rubis, châtain, ou tricolore (noir, blanc et feu).
Corps : court et bien proportionné avec des membres droits et parallèles.
Poil : lisse (ou éventuellement légèrement ondulé) et long.
Entretien du poil : brossage régulier
Tête : il a une petite tête harmonieuse, la particularité est que le haut de sa tête, entre les oreilles, est presque plat. Le stop est profond.
Yeux : de couleur foncée.
Oreilles : longues et tombantes.
Queue : longue et harmonieuse avec le reste de son corps.
Robustesse : assez robuste
 

RACE CAVALIER KING CHARLES


Le caractère d’un vrai Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles est un chien joyeux, câlin et très sociable qui aime être entouré par d’autres animaux, comme par les humains. Il fait preuve d’une grande gentillesse et il n’est pas du tout agressif. C’est donc le compagnon idéal pour les enfants avec qui il adore jouer et se faire câliner. Par sa douceur, c’est aussi un chien très bien adapté pour les personnes âgées. Le plus important pour lui est d’être à côté de ses maîtres. Il vit donc parfaitement bien en appartement, comme en maison, à la ville comme à la campagne.

D’autre part, le Cavalier King Charles s’adapte parfaitement au rythme de ses maîtres. Il est sportif et joueur si ses maîtres le sont ; il est calme si ses maîtres le sont. Quand il est heureux, il a la particularité de faire tourner sa queue comme un ventilateur.

Il est vrai que leur passé de chasseur refait parfois surface lorsqu’ils se mettent à chasser une souris, mais ce sont des chiens intelligents et faciles à éduquer. Les Cavaliers King Charles ne sont pas nerveux et aboient peu ; ils ne font donc pas de grands chiens de garde.

L’alimentation du Cavalier King Charles

L’alimentation doit être bien adaptée au poids, à la taille et à l’âge du Cavalier King Charles. De la même façon, ses rations doivent correspondre au niveau de son activité physique. L’alimentation industrielle propose des croquettes ou d’autres spécialités correspondant à chaque besoin, mais le Cavalier King Charles apprécie également la nourriture maison, qui sera surtout à base de viandes.

La santé du Cavalier King Charles

Une maladie que l’on trouve souvent chez les Cavaliers King Charles spaniels est le « Episodic Falling Syndrome » (syndrome de chute épisodique) ou EFS. L’animal souffre alors de tensions ou de stress dans les muscles, ce qui peut conduire à des difficultés de mouvement ou des accidents. Les crampes ne sont généralement pas douloureuses et peuvent faire l’objet d’une thérapie, mais elles sont souvent confondues avec de l’épilepsie.
Le Dry Eye Syndrom (syndrome de l’œil sec) tend à être plus fréquent chez les Cavalier King Charles que chez d’autres races, et se caractérise par une sécheresse chronique de l'œil, qui doit être traitée immédiatement pour prévenir l'inflammation de la cornée.

Le Curly Coat Syndrom (syndrome du poil bouclé), qui n'apparaît qu'occasionnellement chez les chiens atteints du syndrome de l'œil sec, se manifeste peu après la naissance par un pelage fortement bouclé, une peau très enflammée, douloureuse et grasse. Malheureusement, les chiens qui en souffrent doivent souvent être euthanasiés.
Cette race est également concernée par les maladies cardiaques et la syringomyélie conditionnelle neurologique (SM).

Comme il existe aujourd’hui des tests pour détecter les maladies héréditaires, la plupart peuvent être évitées grâce à une sélection des animaux reproducteurs. Chercher un bon éleveur est le meilleur moyen d’éviter les maladies génétiques. Ainsi, vous pourrez adopter un chien robuste, qui n’a généralement besoin d’aller chez le vétérinaire que pour sa visite de contrôle annuelle et ses vaccins, et qui pourra vivre jusqu’à 15 ans.