BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

Le pistage

Pistage

Le pistage français est une discipline sportive canine qui a pour but de mettre en valeur les qualités olfactives du chien.
Cette discipline se pratique en extérieur sur des terrains de pâture, de labour ou encore de petits verts. La saison de pistage est effective entre la mi-août et le mois d'avril.

Le travail du chien consiste à suivre une piste (un parcours tracé par une personne qualifiée) comportant certaines difficultés qu'il doit déjouer (fausses pistes, angles). Le chien doit trouver un ou plusieurs objets, qu'il doit rapporter à son maître, s'asseoir devant lui (objet en gueule) ou marquer l’objet en se couchant (l'objet est à l'avant).
Les objets concernés sont en corde, en morceau de tuyau, du bois, de la moquette de dimensions réglementées : 10 à 12 cm de long et 2 cm2 de section.

Les différents types de pistage :

Le pistage utilitaire : C’est celui qui est pratiqué par la police pour retrouver une personne à partir d’une trace ou d’un objet.

Le pistage sportif : En pistage français, le chien doit suivre une piste préalablement définie par le traceur. La prise de référence (odeur laissée par le traceur) se fait entre deux piquets de départ. Cette odeur se compose d'infimes molécules olfactives afin que le chien sente et mémorise.

Le chien doit suivre le plus fidèlement le parcours de la piste, tous les écarts sont pénalisés. En pistage français il y a deux épreuves (notées sur 200 pts) :

La piste en libre (notée sur 100 pts) : le chien évolue seul sur la piste (le maître reste au piquet de départ) ; il n’a pas le droit de se faire aider de son maître (toute intervention est pénalisée) ; il est totalement autonome dans son travail. Son rôle est de rapporter l'objet qui se situe en bout de piste (400 pas ou 600 pas selon le niveau).

La piste en trait de limier (notée sur 100 pts) : le chien est muni d'un harnais. Là, il est accompagné de son maître qui le suit au bout d'une longe de 10 mètres. Il doit rester silencieux. Son rôle est de rapporter à son maître 3 objets déposés à des endroits différents sur la piste. Il doit également déjouer les pièges mis sur la piste (1 à 3 fausses pistes).

Après avoir effectué 900 pas à 1100 pas, l'équipe arrive en fin de parcours. L'arrivée est composée de 3 personnes (le traceur, le juge et le comparse). Situé à 35 pas de ce groupe, le maître va lâcher son chien et lui demander de désigner (en aboyant) le traceur de la piste en se plaçant au plus près de celui-ci. Le chien doit aboyer montrant ainsi au juge que c'est cette personne qui a bien fait la piste.

Le pistage FCI : le chien est accompagné par un conducteur (son maître). Il y a différentes épreuves en FCI (FCI1 à FCI3). Les parcours sont de plus en plus durs au fur et à mesure que le chien réussit les épreuves. La superficie du terrain augmente, le nombre d’angles et d’objets aussi, ainsi que la durée entre le traçage de la piste et le passage du chien. Une fausse piste est également ajoutée.

Cette dernière est tracée par une autre personne que le traceur. Le but pour le chien, est d’identifier la bonne piste tracée par le traceur tout en rapportant ou en marquant les différents objets (en se couchant).

Le pistage RCI : les pistes sont moins longues que pour le pistage FCI. Ce pistage est composé de trois épreuves. Une épreuve de pistage, une épreuve d’obéissance, une épreuve de défense. Comme pour le FCI, les différents éléments varient en fonction des épreuves (RCI1 à RCI3).

A quel âge peut démarrer le chien ?

L'apprentissage du pistage peut commencer dès 2 mois du chiot. Plus le chiot travaille tôt mieux c'est, car il prendra de plus en plus d'expérience. Ce qui n'empêche pas de démarrer la discipline avec un chien plus adulte. Dès que le chien a obtenu son CSAU (Certificat de Sociabilité et d'Aptitude à l'Utilisation), test qui peut être réalisé à partir de l’âge d’un an, le chien pourra entrer dans la phase de compétition.

Son club canin d'appartenance va demander à la SCC la délivrance d'une licence (obligatoire). Elle est attribuée au conducteur, propriétaire du chien. Sans cette licence, il ne peut concourir. Toutes les races de chiens possèdent des qualités olfactives et peuvent donc participer.
Des personnes expérimentées dans les clubs canins sauront vous conseiller.

Les qualités du pistage :

Pour le maître : volontaire, disponible, patient et surtout accepter de travailler par tous les temps météorologiques. Le travail du chien doit se faire sans contrainte, les entraînements réguliers, progressifs et assidus. Il doit se trouver une équipe de travail, avec un traceur, faux traceur, comparse et rechercher des terrains adaptés : prairie, petit labour, terrains en verdures (demander l'autorisation aux exploitants agricoles).

Pour le chien : avoir un sens de l’odorat développé. Mais aussi être éveillé et attentif, équilibré, sociable, courageux, capable d'initiative et réceptif au dressage. La motivation est très importante, tout entraînement doit s'effectuer dans la joie. A l’inverse, les chiens impulsifs avec excès de nervosité, les craintifs, les indépendants seront plus compliqués à démarrer et les chiens, dont l'instinct est de fuguer ou de poursuivre les gibiers sont à éviter...

Le pistage est un jeu qui entraîne une grande complicité entre chien et maître et réciproquement. Cette discipline est méconnue du grand public, du fait que les maîtres s'entraînent en pleine nature au milieu des champs (donc peu visibles) : contrairement aux autres activités canines qui s'effectuent en milieu clos (club canin). Le pistage reste un grand moment de partage et de plaisir entre le maître et le chien.

La pratique au club :

Pour ceux qui le souhaitent, nous préparons les chiens aux concours de pistage. Tous les chiens peuvent pratiquer cette discipline en concours (l’attestation d’inscription au L.O.F. n’est plus obligatoire).