BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

L'hygiène de votre chat

Bac à Litière Chat

Si vous vous demandez à quelle fréquence vous devez nettoyer le bac à litière de votre chat, demandez-vous juste si vous aimeriez utiliser des toilettes dont la chasse est rarement tirée. La réponse est probablement : « Certainement pas ! ». N'oubliez pas que les chats sont des animaux très propres et que leur odorat est deux fois plus développé que celui des humains, d'où l'importance de garder leur bac à litière propre.

Un bac a litière propre

Un bac à litière sale est l'une des causes les plus communes de problèmes de défécation chez les chats. Garder un bac propre permet d'offrir à votre chat un endroit propre et sûr à utiliser et d'éviter les problèmes de salissures dans la maison. En outre, un bac à litière propre aide à éviter que votre chat se retienne d'uriner. La rétention urinaire volontaire est un comportement assez commun chez les chats qui n'ont pas d'endroit propre pour faire leurs besoins. Une mauvaise hygiène du bac à litière augmente le risque que votre chat développe des infections urinaires.

Le bac à litière doit être nettoyé quotidiennement, en retirant toutes les déjections solides et en remplaçant la litière saturée d'urine. Le bac à litière doit également être désinfecté régulièrement avec de l'eau chaude et un détergent pour enlever les odeurs.

Gardez à l'esprit que certains désinfectants qui deviennent troubles dans l'eau sont toxiques pour les chats. Vous pouvez simplement utiliser de la javel, qui ne représente aucun danger pour votre chat à partir du moment où vous rincez le bac avec précaution avant que votre compagnon ne l'utilise.
Lorsque vous choisissez un bac à litière et de la litière pour votre chat, vous pouvez envisager les options suivantes.

Installer un bac à litière

L'emplacement du bac est important

Placez le bac à litière du chat dans un endroit calme facilement accessible. Évitez de placer le bac dans un lieu occupé (un couloir par exemple), près des gamelles de nourriture et d'eau de votre chat (les chats, comme les humains, n'aiment pas avoir leur nourriture à proximité des toilettes), près d'une source de bruit (comme une machine à laver), à proximité des fenêtres (votre chat peut se sentir menacé par ce qu'il se passe dehors) ou près de l'endroit où il dort. Certains chats refusent d'utiliser le bac s'il est situé à proximité de ces lieux.

Le nombre de bacs

Si votre foyer héberge plusieurs chats, faites-en sorte que chaque animal possède son propre bac à litière. La règle de base : il doit y avoir dans chaque foyer autant de litières que de chats, plus un bac supplémentaire.

Choisir le bac à litière de son chat

Un bac à litière adapté à la taille de son chat

En moyenne un bac à litière​ fait 50 X 40 X 15 cm. Certains sont parfois beaucoup plus petits (40 x 30 x 10 cm) et peuvent convenir à de petits chats et à des chatons. Certains très grands chats ont besoin de bacs beaucoup plus grands que la taille standard. Les chats de race Maine Coon par exemple ou les Norvégiens urinent parfois à l’extérieur si la taille n’est pas suffisante. Pour eux la taille conseillée est de 70 X 60X 20 cm.

Les formes de bac à litière

Que le bac à litière​ soit rectangulaire, triangulaire ou ovale, n’est pas important pour votre chat et relève plutôt de considérations esthétiques ou pratiques : les bacs triangulaires permettent d’utiliser l’angle d’une pièce plus facilement qu’avec un bac rectangulaire ; les bacs ovoïdes (qui avec leur couvercle ressemblent à un gros œuf) permettent d’éviter l’image habituelle de la litière, voire de faire oublier l’objet …

Bacs à litière avec ou sans couvercle

Les chats aiment être protégés pour manger, boire, dormir et pour faire leurs besoins. Un couvercle (ou un toit) pour le bac à litière​ leur permet d’être cachés pour un moment « intime » que votre chat ne cherche pas à partager.

Cependant certains ne vont pas volontiers dans un bac couvert, car le couvercle ne permet pas aux odeurs produites lors de la dégradation de l’urine d’être suffisamment évacuées pour les nez délicats. Dans ce cas, la solution est de choisir un bac aux rebords très hauts préservant l’intimité du chat et apportant une aération plus grande.

Si vous voulez absolument que le bac ait un couvercle, il vaut mieux y habituer votre chat tout petit et nettoyer très fréquemment le bac. Quelques couvercles de bac à litière​ possèdent une porte dont les battements peuvent perturber le chat au point de le tenir à distance du bac s’il n’a pas appris à l’utiliser.

Les différents types de bacs à litière

Les bacs à litière jetables

Ceux-ci sont en carton et permettent de respecter le niveau d’hygiène élevé exigé dans une chatterie ou une pension par exemple en les changeant fréquemment. Cependant le coût lié à l’utilisation de ce type de bac est très important : ils sont donc plus adaptés à une utilisation dans une structure professionnelle.

Le standard bac à litière

Il s’agit du bac à litière, tout simple, seule la hauteur des bords peut varier, mais la base est la même, une caisse rectangulaire, le plus souvent en plastique de couleur. Il existe de petits modèles pour les chatons.

Avantages : pratique, simple à nettoyer, visibilité de son état, si bien placée, le chat peut « fuir » facilement, sa tête n’est pas gênée par un toit.
Inconvénients : pour le chat aucun, pour l’humain, assez peu discrète et esthétique, vu sur les excréments. Retiens moins les odeurs.

La maison de toilette

Ce qu’on appelle « maison de toilette » c’est en général une litière couverte, parfois fantaisie, avec un battant de porte sur l’entrée/sortie du bac (type chatière). Elles ont une esthétique « petite maisonnette ». Il en existe de plusieurs tailles, pour petits et grands chats et pour certains modèles, l’entrée s’effectue par le haut.

Avantages : retient les odeurs, est plus esthétique pour les humains, plus discrète dans l’environnement
Inconvénients : le couvercle, et donc l’impossibilité de voir venir, peut stresser votre chat et être à l’origine de sa malpropreté. La porte qui se rabat sur lui lorsqu’il sort est aussi vécue de manière assez négative par l’ensemble des chats. 

Les bacs à litière faciles de nettoyage

Il existe des bacs à litière perfectionnés pour rendre la vie du propriétaire de chats plus facile : dans ces bacs, une grille ou un filtre placé à l’intérieur permettent de séparer après quelques mouvements de bascule latérale la litière restée propre des déjections (selles et litière agglomérée par l’urine).

Parfois une poignée située sur le dessus ou un levier placé sur le côté facilite l’exécution des mouvements de bascule et la chute des excréments dans la partie tiroir. En partie inférieure, un tiroir quelque fois garni d’un sac en plastique donne l’accès aux excréments pour les jeter.

Attention, dans ce cas l’intérieur est de taille réduite (par exemple 35 cm sur 40 cm pour 48 cm en hauteur) et ne convient pas aux grands chats. Si vous choisissez ce type de bac, prenez une marque de bonne qualité pour éviter la casse car vous serez amenés à secouer l’ensemble quotidiennement.

Les bacs à litière automatisés

 Ces litières « new generation » s’apparentent aux précédentes maisons de toilette, mais sont autonettoyantes, c’est-à-dire qu’elles sont munies de capteurs et programmes qui se déclenchent automatiquement, lorsque votre chat est hors de la litière, et se nettoient seules. Elles demandent évidemment à être reliées à une source de courant électrique et sont donc tributaires d’une prise de courant quant à leur emplacement.

Il s’agit pour la plupart de système de ratissage (un râteau passe dans le substrat) ou de systèmes qui tourne le substrat pour séparer les agglomérats du reste de la litière non souillée. Les maîtres aiment bien, les chats doivent y être habitués et désensibilisés.

Avantages : l’humain n’a presque rien à faire, le chat a une litière propre en permanence
Inconvénients : La taille de ces bacs est généralement énorme, il faut donc de la place, le chat peut être gêné ou effrayé par le moteur. Elle peut être couverte et donc comme la maison de toilette, impossibilité de fuir librement.
Outre le coût très élevé, le mécanisme automatique peut perturber certains chats craintifs ou peu adaptables. D’autre part, lorsque le chat n’urine pas au milieu, le mécanisme peut être malencontreusement arrosé et par conséquent défaillant par la suite. 

Trouver la litière pour mon chat

Les chats sont des animaux propres alors pour eux, il n’est pas question d’utiliser une litière de mauvaise qualité ou sale !
Premier achat indispensable lorsque vous accueillez un chat ou chaton : sa litière. Un choix pas si évident, car plusieurs types de litières sont à votre disposition. Pour vous aider à y voir plus clair, nos conseils.

Avant tout, choisissez celle qui plaira à votre chat ! Effectivement, ça peut vouloir être bête comme suggestion, mais pas du tout. Son confort compte !
Il existe plusieurs variances de litières. Des plus économiques que d’autres, des plus écologiques aussi. D’autres renferment davantage les odeurs. Des litières sont également plus facilement nettoyables ou nécessitent un entretien plus important.

Certaines litières ne correspondront pas forcément à votre chat. Il ne s’y sentira pas à l’aise. Plus il aimera, plus vous aurez de chance qu’il y aille facilement.

Choisir une bonne litière

Il existe plusieurs types de litières, avec plus ou moins d’avantages et d’inconvénients.

La litière agglomérante :

Les litières agglomérantes sont souvent composées d’argile. Elles absorbent le plus souvent très bien l’urine de votre chat.
L’urine se transforme en petits morceaux solides. Il devient donc plus simple pour vous de repérer les endroits souillés par votre chat et de les retirer.

L’agglomérant est certes un peu plus cher au départ (12-25 €), mais elle est très vite rentabilisée car elle permet un nettoyage propre et rapide, tout en minimisant la perte du produit encore bon pour votre chat. Elle dure donc plus longtemps (environ 3-4 semaines) qu’une litière non agglomérante car on ne jette pas à chaque fois les déchets usagés. De plus, elle évite la propagation des odeurs.

La litière végétale :

La litière végétale se compose intégralement de matières naturelles d’origine végétale, tel que de bois, de la paille ou du chanvre. Elle engendre bien moins de poussière que les autres litières et présente un avantage écologique non négligeable.

En effet, alors que les litières silices et minérales ont un impact sur l’écologie, puisqu’elles ne peuvent pas se dégrader dans les décharges ni être traitées ou recyclées, la litière végétale offre ce privilège. De plus, l’amidon contenu dans ses fibres offre des odeurs moins prononcées.

Cependant, certains chats n’apprécient pas du tout ce type de litière, notamment en raison de la sensation produite par la matière sur leurs coussinets. Qui plus est, cette litière est moins absorbante que les autres et elle doit être changée plus souvent. Néanmoins, comme elle est biodégradable, il est possible de la jeter dans vos toilettes. Elle alimente, aussi, votre jardin.

La litière minérale :

C’est la plus commune et la moins coûteuse de toutes les litières. Ces litières sont composées d’argile et de silice qui vont absorber les excréments de votre chat. La litière minérale en argile, qu’elle soit blanche ou verte, n’est donc pas coûteuse.

Cependant, elle n’offre pas toute la sécurité requise pour la santé de votre chat. En effet, elle dégage de la poussière à cause de l’amoncellement de cailloux. Si votre chat connaît des problèmes respiratoires, elle peut être dangereuse. Le nettoyage doit s’effectuer très souvent (2 fois par semaine au minimum). Elle n’absorbe pas les odeurs et n’est pas souvent agglomérante.

La litière en silice :

On la connaît davantage sous le nom de litière à cristaux ou à perles. La litière en silice est constituée d’un minéral naturel et microporeux, la zéolithe. Elle offre un excellent drainage des liquides absorbés. Les mauvaises odeurs sont inexistantes, à condition de bien respecter les conditions d’usage de cette litière, peut-être plus contraignante de ce côté.

En effet, vous devrez retirer les excréments de votre chat tous les jours. La silice, elle, en revanche, sera à changer une fois que tous les cristaux auront pris une teinte jaune. Son prix, très attractif, correspond à une durée de vie limitée de cette litière.

En effet, elle doit être changée toutes les 2 semaines. Cependant, certaines marquent assurent qu’il est possible de la changer une fois par mois. Enfin, il est recommandé d’utiliser un bac ouvert. Cela facilitera la circulation de l’air.
 
Tapis de litière en forme de patoune.
La texture un peu collante du tapis permet de recueillir les grains de litière coincés sous les pattes de votre chat.