code BIENVENUE : -6€ dès 49€ d'achat (1er achat) | code MIAM : -50% sur la 2ème Friandise

Entretenir le poil de son chaton et de son chat

C’est bien connu, les chats font partie des animaux ayant une hygiène irréprochable. Ainsi, toiletter son chat est quelque chose de beaucoup moins contraignant que de laver son chien, car le chat s’occupe du plus gros du travail lui-même en léchant quotidiennement l’intégralité de son pelage.


Cependant, en tant que maîtresse ou maître, nous pouvons aider nos compagnons félins à avoir un pelage plus doux et propre, et à la fois renforcer notre fidélité envers eux par ces moments passés ensemble.
Toiletter votre chat n’est pas seulement un souci esthétique. Plus largement, le laver et le brosser permettent de lui éviter quelques soucis avec son pelage. Cela lui offre un nettoyage complet, et pas seulement sur les zones ou lui-même peut aller.

D’autres sont inatteignables malgré sa grande souplesse.

A quelle fréquence toiletter son chat

Toiletter son chat selon le type de poil

Les chats à poils courts n’ont besoin que d’un brossage hebdomadaire, simplement pour retirer les poils morts. Il permet également de contrôler l’état de la peau (présence de croûtes ou de blessures) et de vérifier s’il n’y a pas de parasites externes, comme des puces ou des tiques.

Les chats à poils longs, eux, ont besoin de plus d’entretien, à raison d’un brossage par jour. Leurs longues touffes de poils ont tendance à s’emmêler. Les brosser et les démêler quotidiennement évite la formation de nœuds et qu’ils se solidifient. 

Fréquence de toilettage selon le mode de vie du chat

Les chats vivant en appartement ont beaucoup moins besoin d’être brossés que les chats qui peuvent sortir régulièrement. Comme ils ne sont pas en contact avec les parasites ou toutes sortes de particules venant de l’extérieur, leur poil reste de manière générale plus propre.


Les chats qui sortent régulièrement, à l’inverse, doivent être brossés assez fréquemment, puisqu’ils peuvent être en contact avec des parasites, éventuellement se blesser, etc. En plus d’un nettoyage, le brossage plus fréquent sert de contrôle régulier de l’état de la peau et des poils de votre matou.

Comment brosser son chat

Brosser la fourrure de son chaton

Commencez très doucement pour que minou s’habitue au passage de la brosse ou du peigne.
Peignez toujours votre chaton dans le sens de la pousse des poils puis dans le sens inverse afin d’éliminer délicatement les poils morts et les nœuds.
Si un nœud résiste, soyez doux et patient. Ne tirez pas trop fort sur la fourrure au risque de l’abîmer.


Il est recommandé de terminer votre séance de toilettage par un jeu afin que la fin de la séance soit positive pour votre chaton.
Au printemps et en été, pendant la mue, un brossage plus régulier et plus minutieux est nécessaire. Utilisez un gant de massage en caoutchouc, puis peignez pour faire tomber plus facilement les poils morts.

Brosser un chat à poil court

Un brossage hebdomadaire est suffisant pour les chats à poil court. Avant le brossage, vous pouvez masser la fourrure dans le sens inverse de la pousse des poils avec un gant de toilettage pour éliminer les poils morts et tonifier la peau. Utilisez si possible une brosse douce avec des poils en soie naturelle pour ne pas endommager la fourrure. 

Brosser un chat à poil mi-long et ou persan

Quelques minutes de brossage chaque jour éviteront les nœuds et élimineront la saleté. Choisir de préférence un peigne en métal à dents larges. Il faut faire attention avec les peignes, car ils pénètrent plus profondément dans la fourrure que les brosses ; il y a donc un plus grand risque d’irritation de la peau. Prenez le temps de choisir un peigne adapté.
 
Choisissez du matériel de bonne qualité adapté à la race de votre chat, ainsi que des produits cosmétiques adéquats (shampooing, après-shampooing, démêlant...).
La brosse douce est recommandée pour les soins de base et pour les poils longs et mi-longs. Il s'agit d'une brosse à picots métalliques avec bouts arrondis, de préférence avec un manche en bois pour éviter l'électricité statique ;
Accessoire essentiel et complémentaire à la brosse : le peigne. Il s'agit idéalement d'un peigne en métal double doté d'une combinaison de dents plus ou moins rapprochées.


Choisissez votre équipement chez un professionnel, vous serez certain d'acquérir du matériel de bonne qualité, adapté à votre chat, et qui durera plus longtemps.
Si votre chat n’aime pas ces soins, utilisez un gant en plastique avec des picots. Cela vous permettra au moins d'éliminer le poil mort, les pellicules et d'aérer le pelage.
Grâce à l'action de massage du gant sur la peau, le poil deviendra brillant car il se graissera naturellement. Ce gant s'emploiera également pour les races à poils ras !

Bain ou pas bain

Contrairement à ce qui peut être pensé, faire prendre un bain à votre chat n’est pas toujours utile. Tout dépend, en réalité, de la race de votre chat mais aussi de son activité quotidienne. Donner un bain à son chat ne doit donc être fait que dans de rares occasions et uniquement si cela est indispensable : lorsque le chat est recouvert d’une substance nocive comme de la colle ou de la sève d’arbre par exemple.


Certains chats apprécient l’eau et ne verront pas d’un mauvais œil ce toilettage qui peut s’avérer, dans d’autres cas, plus sportifs et folkloriques.
Cependant, donner un bain à un chat doit être un acte très occasionnel car il n’est tout simplement quasiment jamais nécessaire de laver son chat à l’eau et au shampoing. En effet, le laver de la sorte assèche sa peau et diminue également toutes les propriétés protectrices de ses poils.


S’il ne s’agit que de mauvaises odeurs persistantes, préférez l’utilisation d’un shampoing sec. Ce type de shampoing permet de laver votre chat sans avoir à utiliser de l’eau. Ici aussi cependant, il ne faut l’utiliser que de façon occasionnelle car ces produits ne sont pas sains pour la peau de votre chat.
Dans tous les cas, n’abusez jamais des bains ainsi que des shampoings et autres lotions pour votre chat. Cela pourrait ne faire qu’irriter sa peau et abîmer son pelage.

Le toilettage

Parfois, le toilettage s’avère être nécessaire, surtout si votre chat est un adepte des concours. Vous ne devez pas en abuser. Il peut s’avérer utile dans le cas où le pelage de votre protégé est réellement mal en point.

Mon chat a des nœuds

Les nœuds sont à enlever. Soit par l’intermédiaire d’un bain, soit par l’intermédiaire d’un brossage intensif, soit par l’intermédiaire d’une bonne paire de ciseaux. Ils sont nocifs à la santé du pelage de votre félin. En effet, ils étouffent sa peau et peuvent donc favoriser l’apparition de pathologies cutanées.

Couper les griffes de son chat

Les chatons et les chats utilisent leurs griffes pour marquer leur territoire. Pour éviter les dommages causés par les griffures, sans affecter leur comportement naturel, il est préférable de couper leurs griffes. La coupe des griffes est totalement indolore, mais peut angoisser votre chat. Il est donc important de commencer tôt pour qu’il puisse s’habituer au processus dès son plus jeune âge.

Posez d’abord les questions à votre vétérinaire - Avant de commencer à couper les griffes de votre chat, vous devez demander à votre vétérinaire de vous montrer quelle partie de l’ongle vous pouvez couper sans causer de douleur ni de saignement.

Assurez-vous que votre chat et vous êtes tous les deux bien installés. Commencez par choisir un endroit confortable pour vous asseoir et placez votre chaton sur vos genoux, en tenant son corps entre vos cuisses. Entre chaque coupe d’ongle, vous devez calmer votre chat en lui caressant le ventre.

Les coupe-ongles guillotine sont les meilleurs outils pour couper les griffes. Coupez le bout blanc de la griffe en restant bien à l’écart de la fin du triangle rose, qui est la partie charnue à la base de la griffe (le vif). Veillez à ne couper que l’extrémité blanche de la griffe et ne pas toucher la partie rosée pour éviter de blesser votre chaton et le faire saigner.

Prenez votre temps. Il est préférable de couper une petite portion plusieurs fois plutôt que de couper une grande partie de la griffe en une fois.
Les griffes d’un chaton sont un bon indicateur de sa santé. Des griffes trop dures ou trop molles peuvent être le signe d'une possible malnutrition ou de bactéries. Si vous observez ces signes, consultez votre vétérinaire.

L’alimentation joue un rôle

Le poil de votre chat aura un aspect bien particulier en fonction de la nourriture ingérée par ce dernier. En effet, l’alimentation joue un rôle essentiel sur son pelage. Elle peut le rendre plus résistant, plus brillant, plus soyeux, mais aussi le rendre plus terne si elle n’est pas adaptée à votre félin.