BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

Maître chien dans l'armée

Maitre Chien Armée

Le maître-chien dans l'armée est un professionnel du comportement canin mais aussi militaire formé pour dresser le chien dans différentes missions : le pistage d'armes, de drogues, d'explosifs ou de personnes dans le but de mettre ses compétences à disposition de la police, la gendarmerie ou l'armée.

Description du métier maître-chien dans l’armée :

Le maître-chien, ou agent cynophile, garanti l’éducation du chien dès son plus jeune âge afin de l’entraîner à utiliser son flair très développé lors des missions de l’armée. C’est un métier qui nécessite une véritable harmonie entre le chien et son maître qui seront amenés à travailler ensemble toute leur vie.

L’animal, le plus souvent est un Berger Allemand ou un Malinois, et le maître forment un duo de taille pour assurer la protection d’équipement de l’armée, détecter des explosifs ou des drogues, rechercher des cibles ou encore participer au combat.
Mais l’amour du chien ne suffit pas pour exercer ce métier à risques. Le maître-chien doit avoir un fort mental et d’excellentes conditions physiques.

Les missions du maître-chien dans l’armée :

Au sein de l’armée, l’intervention du chien et du maître-chien est avant tout basée sur la sécurité de l’équipe et de la population.
Pour que le chien mette au profit de l’homme ses incroyables capacités auditives et olfactives un entraînement dès le plus jeune âge est de rigueur.

Ainsi, le maître-chien dresse le chien pour développer ses facultés, lui apprendre à travailler en toute sécurité et désensibiliser le chien au stress. Effectivement, le maître-chien et son compagnon seront souvent face à des situations stressantes et l’animal doit être préparé à tous types de situations.
Le duo interviendra à la fois dans une base militaire pour la surveillance des installations que sur le terrain où l’animal sera chargé de missions d’éclairage, de pistage d’explosifs, de drogues ou bien de cibles, de sauvetage ou encore de combat.

Comment devenir maître-chien dans l’armée ?

Pour devenir maître-chien dans l’armée, il n’est pas primordial d’avoir suivi de formation spéciale.

La première étape est de devenir soldat en suivant une formation générale initiale qui s’effectue en 12 semaines.

Dans un deuxième temps, vous pourrez devenir combattant maître-chien en suivant alors une formation spécialisée initiale.

La troisième étape sera d’être formé à l’apprentissage des compétences nécessaires au dressage et à l’éducation des chiens d’intervention, mais également à la manipulation des produits dangereux.

Les compétences nécessaires :

Pour être un bon maître-chien, la complicité avec son compagnon canin est primordiale, mais ce n’est pas la seule compétence à avoir. Il s’agit d’un métier à risques, mettant le physique et le mental du maître-chien à rudes épreuves, ainsi avoir de très bonnes conditions physiques est primordial. Il faut faire preuve d’adaptabilité et de sang-froid pour être en mesure de gérer toute situation sans stress ni pour le maître ni pour l’animal.

Lors de la période d’éducation du chien il faut savoir faire preuve de pédagogie envers l’animal pour lui enseigner au mieux les techniques de recherches. Se montrer patient et calme est essentiel pour un bon enseignement.

Conditions de travail d’un maître-chien dans l’armée :

Travailler dans l’armée place le maître-chien sur le terrain, dans un climat à risque, et être soumis au stress et à l’imprévu. C’est un métier difficile et éprouvant qui n’est pas à la portée de tous et demande une forte endurance.

Journée type d’un maître-chien :

Il n’existe pas de journée type pour un maître-chien dans l’armée. De jour comme de nuit le duo se doit d’être disponible pour intervenir au plus vite. Les horaires sont très irréguliers et les journées variées selon différents paramètres : les lieux, les missions à effectuer, les événements, etc. Le maître-chien peut autant être en patrouille avec sa brigade, qu’en mission sur le terrain en protection ou en recherche.

Les maîtres-chiens dans le secteur public tel qu’agent de sécurité ont quant à eux, un emploi du temps plus défini avec des horaires moins drastiques et des journées répétitives.

Les avantages de ce métier :

Devenir maître-chien dans l’armée de terre vous donne le statut de militaire et ainsi l’ensemble des avantages en termes de protection et de retraite. Par ailleurs, les postes en opération extérieure sont très nombreux, en particulier pour assurer la sécurité des enceintes militaires françaises.

Débouchés et évolutions :

Il est possible pour le maître-chien dans l’armée ou la police de se spécialiser dans les avalanches ou le pistage auprès de l’ANENA.
Il peut également devenir dresseur de chien voire moniteur régional après une expérience de 2 ans.