code BIENVENUE : -6€ dès 49€ d'achat (1er achat) | code MIAM : -50% sur la 2ème Friandise

Conseils Hygiène et soin en éducation

Comme pour le chiot et le chien en général, la propreté n’a aucun sens. Il s’agit pour lui d’un exercice nécessitant une réorganisation complète de son comportement d’élimination.

L’éducateur canin vous apprendra les méthodes pour apprendre votre chiot à devenir propre et pour vous, à reconnaître les signes alertant lorsque le chiot présente des allures annonciatrices. Mais aussi vous donnera les conseils sur le comment et avec quels produits nettoyer les urines ou excréments du chiot dans la maison.

Quand apprendre la propreté au chiot 

L’apprentissage peut commencer dès 8 semaines mais la propreté est rarement acquise avant 4 à 6 mois, notamment la propreté nocturne.

En général, cette période correspond à peu près à l’arrivée du chiot à votre domicile. Il ne faut pas attendre cet apprentissage. Cela va vous demander un certain engagement et une bonne connaissance des besoins du chiot qu’il faudra anticiper.

Un chiot doit avoir la possibilité de se soulager au moins toutes les deux heures. Il existe des signes annonciateurs : il regarde autour de lui, tourne en rond et commence à flairer les coins qui lui semblent intéressants.

Comment apprendre la propreté à un chiot :

Il faut observer et vérifier vers quel support naturel (à l’extérieur) le chiot est attiré pour faire ses besoins : herbe, sable, gravier, …

Par tous les temps, le chiot doit être sorti après son réveil, après avoir mangé ou bu, après un jeu, le soir avant le coucher. Ce qui correspond à toutes les deux heures en moyenne.

Il faut que le chiot sache différencier les codes qui doivent lui permettre de distinguer l’intérieur du logement et le milieu extérieur. Pour cela, vous devez accompagner le chiot sur le lieu souhaité, en étant simple et précis sur la communication, toujours utiliser le même ordre. Le chiot saura qu’il peut se soulager. Par exemple lui dire où aller comme « dehors », lui dire quoi faire « fait pipi, ou fait caca ».

Toujours le féliciter quand il s’exécute parce qu’il est sorti pour cela, l’ignorer s’il ne fait rien.

Quand il fait ses besoins dans un lieu non souhaité, l’arrêter sans crier (lui faire peur ne lui apprendra pas la propreté) et l’emmener sur le lieu choisi.

Les erreurs classiques à éviter :

Le comportement d’un chiot, ses modes de communication, sont très différents de ceux d’un humain.

Ne pas gronder le chiot quand vous rentrez et trouvez des excréments ou de l’urine.

C’est une méthode qui ne sert à rien, c’est même contre-productif. Le chiot ne fait pas le lien entre les souillures et la réprimande mais entre votre arrivée et la réprimande. Nettoyez le sol correctement afin d’éliminer totalement l’odeur, mais pas en sa présence car en vous voyant accroupi en train d’agiter une serpillière, il pourrait prendre cela pour un jeu. Le gronder « gentiment » n’a d’intérêt que s’il est pris sur le fait et redirigé immédiatement sur le lieu souhaité.

Ne pas mettre le nez du chiot dans ses excréments, le chiot ne ressent aucun dégoût pour ses selles et peut même prendre l’habitude de les ingérer.

Ne pas nettoyer les endroits souillés avec des produits à base d’ammoniaque ou d’eau de Javel, car l’odeur de ces produits renforce l’attirance du chiot à l’endroit nettoyé.

Comment nettoyer les excréments dans la maison

Toute personne possédant un jeune chiot redoute de remarquer en se levant le matin que son chien a fait ses besoins durant la nuit et en trouver un peu partout sur le plancher. Dans ce genre de situation, il est très important de bien nettoyer ces saletés si vous ne voulez pas que l'odeur persiste.

De plus, les taches d'excréments ne sont vraiment pas belles à voir. En outre, toute odeur persistante pourrait plus tard amener votre chien à refaire ses besoins au même endroit. Pour éviter ce genre de problème, il est crucial que vous nettoyiez et désodorisiez efficacement et rapidement la partie atteinte.

Appliquez un désinfectant sur la partie concernée. Vous devez désinfecter l'endroit en question pour éviter que votre chien ne revienne y faire ses besoins. Tout d'abord, utilisez un produit d'entretien qui est sans risque pour votre plancher. Ainsi, vous êtes certain que la partie est physiquement propre.

Vous devez ensuite appliquer un neutralisant d'odeurs pour vous débarrasser de toutes les senteurs susceptibles d'amener votre chien à refaire la même chose.

Vous pouvez vous procurer les neutralisants d'odeurs dans notre site. Assurez-vous d'en choisir un qui convient à la surface que vous voulez nettoyer.