BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

Votre chat fait ses besoins en dehors du bac à litière

Les besoins du Chat

Normalement la propreté est « automatique » pour tout chaton, pour peu qu’il ait fini son éducation auprès de sa mère, dans une maison avec un bac à litière. (A l’état naturel ils creusent la terre, et recouvre ou non leurs excréments…).

Cependant, il arrive qu’un chat, propre jusqu’à lors, délaisse son bac à litière, ou que vous adoptiez un chat, dit propre, et qu’une fois débarqué chez vous il fasse ses besoins ailleurs que dans le bac que vous lui aurez préparé. La malpropreté du chat est un problème avec lequel on se sent souvent perdu… Alors comment y remédier.

Pourquoi mon chat fait-il ses besoins en dehors du bac

Tout d’abord, il faut savoir que le chat ne fait pas cela par dépit, mais pour attirer notre attention sur son mal-être. Il est donc inutile de punir votre animal. Il arrive trop souvent que les propriétaires de chats écartent d’office tout problème médical et privilégient plutôt une piste comportementale.

En réalité, de nombreuses maladies peuvent être à l’origine du refus de votre chat de faire caca dans sa litière. D’autant plus s’il s’agit d’un changement soudain.

Un problème médical

Par exemple, des problèmes intestinaux peuvent pousser votre félin à se soulager là où il se trouve, notamment à cause de crampes abdominales qui l’empêchent de se déplacer.

De même, si votre chat est constipé, il peut associer sa litière à un sentiment douloureux. Et s’il souffre d’arthrite, il peut être particulièrement difficile pour lui de trouver la bonne position pour éliminer ses selles dans sa litière, notamment si cette dernière est fermée ou trop étroite.

Dans tous les cas, avant d’envisager un problème de comportement, mieux vaut vérifier l’état de santé de votre chat chez un vétérinaire.
Une infection de l'appareil urinaire (calculs, cancer, cystite...) peut provoquer chez le chat un besoin de changement de son lieu d'émission (baignoire, évier) et de petites émissions d'urines involontaires.

Le nombre de litières

Si vous avez plusieurs chats, il est conseillé d'attribuer au moins une litière par chat. Certains chats préféreront également avoir 2 litières localisées à deux endroits différents.

La propreté de la litière

Certains chats sont plus sensibles que d'autres à l'entretien de leur litière. Plus sensibles aux odeurs, ils peuvent refuser d'y aller si elle n'est pas propre, il est recommandé de retirer les excréments à l’aide d’une pelle chaque jour et de la changer entièrement 1 à 2 fois par semaine.
 
Mais si, malgré tous vos efforts, votre chat décide que sa litière est trop sale pour sa pause caca, il peut tout à fait prendre la liberté d’aller déféquer ailleurs. Dans ce cas, il peut être sage de rajouter une seconde litière dans la maison, pour permettre à votre maniaque de chat d’avoir toujours accès à une litière propre.

Le stress

Un changement de lieux (déménagement, déplacement meuble, plante, travaux...) ou l'arrivée d'une nouvelle personne ou animal peut représenter un stress à l'origine d'une malpropreté.

Le type de litière

Un changement de composition, de marque de litière peut perturber votre chat.

La forme et l'emplacement de la litière

Elle doit être placée dans un endroit calme, sans passage.
Si le bac à litière de votre chat est fermé, il est tout à fait possible qu’il ne se sente pas suffisamment en sécurité pour prendre le temps d’y faire ses besoins.

En effet, il ne pourrait pas voir un éventuel ennemi ou un autre chat approcher et n’aurait donc pas le temps de fuir. De même si sa litière est ouverte mais qu’elle est placée dans un coin de pièce, cachée dans un placard ou dans un lieu de passage.

Le chat est attiré par une odeur

L'odorat du chat est beaucoup plus développé que le nôtre. Limitez le plus possible l'utilisation de l'eau de Javel car pour le chat l'odeur est assimilable à l'urine d'un congénère.

Ne nettoyez pas un endroit souillé par de l'urine avec un produit à base d'eau de Javel : le chat ne manquera pas de venir uriner de nouveau pour laisser sa propre odeur. Réservez son usage au nettoyage de son bac à litière. Vous pouvez en déposer quelques gouttes pour l'inciter à uriner dedans. 

Comment résoudre ce problème ?

Plus que jamais, vous devez demander l’aide d’un expert en comportement qui, une fois la situation analysée, vous prodiguera les meilleurs conseils. Toutefois, certaines solutions sont immédiatement applicables puisqu’elles peuvent être utilisées à la fois dans les cas de « l’élimination inappropriée » ou « du marquage ». Les voici :
 
Eviter la punition : Elle est inutile et nuisible. Votre chat ne comprendra pas la raison pour laquelle vous le punissez et cela pourrait le rendre anxieux, ce qui ne fera que renforcer le problème !

Lui laisser ses repères odorants : essayez le moins possible de nettoyer les meubles avec des produits chimiques les 20 premiers centimètres du sol pour ne pas éliminer les phéromones déposés par votre chat. Laissez-lui la possibilité de marquer avec ses griffures en lui proposant un griffoir. Si les marquages disparaissent, il sera tenté de marquer avec de l’urine ou des selles
 
Choisir des produits de nettoyage adaptés : évitez l’usage de l’eau de javel et de l’ammoniaque pour nettoyer car, pour le chat, ils ont une odeur similaire à l’urine.

Et il aura tendance à répéter ce comportement pour couvrir cette odeur ! Il vaut mieux utiliser des produits appelés “enzymes” qui sont capables de détruire l’odeur. Vous pouvez en trouver dans les magasins spécialisés où vous achetez les détergents
 
Changer le type de litière ou la caisse : Le chat n’aime peut être pas la litière ou la boîte que vous utilisez. Nous avons tendance à choisir des litières qui ont un parfum ou qui demandent peu d’entretien (d’après les fabricants). Souvent ces choix ne sont pas en accord avec les besoins du chat qui n’utilise pas la caisse pour montrer son malaise.