BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

cani-rando

Cani-Rando

Les balades en cani-rando

La cani-rando, ou cani-marche, est une activité de loisir à pratiquer avec son chien, à ne pas confondre avec le cani-cross. Le cani-cross nécessite un certain entrainement physique, autant pour vous que pour votre chien, alors que la cani-rando est une activité de détente.

La différence entre les deux activités, c’est que le cani-cross se pratique en courant, c’est un réel sport de compétitions, tandis que la cani-rando se pratique en marchant. Le but principal est de prendre de l’air et se balader avec son chien.

Qu’est-ce que c’est ?

On passe de la simple balade à une vraie randonnée lorsque la distance de marche dépasse les 10 km et se fait sur plusieurs heures, voire plusieurs jours si vous décidez de partir à l’aventure avec votre sac sur le dos et votre toutou à vos côtés.

C’est une activité idéale à proposer à son chien le week-end où pendant les vacances. Vous pouvez y découvrir de magnifiques endroits.
Vous avez plusieurs possibilités pour pratiquer la cani-rando. Le terme « cani-rando » induit une traction mais ce n’est pas la seule option :

Vous pouvez en effet vous faire tracter par votre chien avec un harnais de traction pour votre toutou et une ceinture adaptée pour vous.
Vous pouvez également pratiquer la randonnée en laissant votre chien en totale liberté si ce dernier est suffisamment obéissant.

Si vous devez tenir votre chien en laisse, vous devrez opter pour une laisse amortisseuse avec le matériel adapté.
Vous pouvez également faire participer votre chien au partage de ses affaires. Dans ce cas vous aurez besoin d’un harnais spécifique avec compartiments, que l’on appelle sac de bâts. Un chien ne doit pas porter plus de 10% de son poids, c’est primordial pour lui !

Cani-rando pour quels chiens ?

Pour que votre chien puisse vous suivre lors de vos randonnées, il doit bien entendu être en bonne santé physique et mentale.
Les petits chiens mais aussi les grands gabarits ne seront pas les candidats idéaux : les petits chiens pourraient avoir des difficultés pour franchir d’éventuels obstacles et les grands chiens pourraient souffrir de problèmes d’articulation sur les longues distances. Après tout dépend du parcours prévu, il suffit de bien choisir son itinéraire, l’environnement et la distance parcourue en fonction des capacités de votre chien.

Mais aussi les chiens ayant un nez écrasé ou un petit museau (bouledogue français, bouledogue anglais, certain boxer, carlin…) sont à proscrire pour des trop longues balades, ils pourraient souffrir de problème de ventilation et auront des difficultés à respirer pendant l’effort. Mais ce n’est pas une généralité, certaine de ces races à face dite « écrasé » peuvent avoir leur museau plus ou moins écrasé, donc ils pourront très bien faire du cani-rando.
 
Cela dit, il faut aussi que votre chien apprécie la randonnée. S’il est plutôt genre pantouflard ou qu’il est pressé de rentrer lorsque vous le balader, n’espérez pas faire des exploits avec lui.
Aussi, il est plutôt recommandé et important que votre chien soit obéissant et sociable pour pratiquer la randonnée. Le but n’est pas de perdre votre chien dans un vaste endroit non sécurisé ou encore qu’il doive porter une muselière tout le long de la randonnée si jamais vous croiseriez d’autres chiens ou des humains.

A savoir que la muselière sera adaptée sur de petites distances, mais pas sur une longue randonnée de plusieurs jours.
Enfin, vous devez connaître votre chien et surtout son caractère pour pouvoir l’emmener avec vous en randonnée. En effet, si votre chien a des instincts de chasse très développés par exemple, il vous faudra redoubler de vigilance, notamment pour qu’il ne fugue pas et que vous ne perdiez pas le contrôle de votre toutou.

Les avantages de la cani-rando avec son chien :

Le principal avantage de faire de la cani-rando avec son chien, c’est d’augmenter votre complicité avec lui. Une activité extérieure va non seulement vous fournir un bien-être appréciable mais aussi un bien-être chez votre chien et va renforcer votre lien avec lui.

Cani-rando où randonner :

Pour la cani-rando, il sera essentiel en fonction des capacités de votre chien, de bien choisir son itinéraire de randonnée.
Il serait recommandé de choisir des itinéraires où vous pourrez permettre de proposer des pauses rafraîchissantes à votre chien (rivières, lacs, étangs, etc.) si ce dernier aime l’eau, bien entendu.

D’autre part, sachez qu’il est interdit par la loi de pratiquer la cani-rando dans certains parcs nationaux, régionaux ou dans les réserves naturelles, même si votre chien est attaché.

Pensez que si vous partez pour plusieurs jours, il faudra envisager et anticiper les lieux de couchage et vérifier que les endroits que vous choisissez acceptent la présence des chiens. Ce serait dommage de devoir faire demi-tour ou de dormir dans un lieu non sécurisé et donc peu adapté.

Choisir des sentiers adaptés :

Pour choisir une bonne randonnée ça se prépare à l’avance pour vous comme pour votre chien. Et pour cela il faut prévoir quelques éléments :

En premier : l’itinéraire. Tous les sentiers de nos régions ne sont pas autorisés pour les balades. Donc renseignez-vous avant pour savoir si le site est par exemple une réserve naturelle par exemple. Ce serait dommage de faire des kilomètres en voiture en pensant aller à un endroit pour finalement devoir faire demi-tour.

En deuxième : l’hydratation. Il est important d’avoir toujours une bouteille d’eau pour vous et pour votre chien pour pouvoir s’hydrater régulièrement, (au moins toutes les heures) surtout lorsque les températures sont élevées, ou tout simplement si vous avez un chien qui à des besoins pour s’hydrater régulièrement comme les chiens nordiques (husky, shiba inu…). Il est bien aussi de vérifier si sur votre parcourt de randonner il y aura des points d’eau ou pas.

Troisième point : le type de sentier. Vérifier qu’il n’y ait pas trop d’obstacle sur le type de sentier choisi. Car même si votre chien est très agile, il lui sera impossible de grimper à l’échelle, où s’il y a des passages sur câble c’est pareil. Si vous avez un petit chien, vous pourrez le porter dans ces moments-là, mais sinon impossible pour votre chien de franchir ces obstacles.

Comment équiper son chien ?

Tout dépend du type de randonné que vous allez effectuer (longue ou courte), aussi il faut prendre en compte la race de votre chien ou son type, sa taille et son âge.
En premier, le sac à dos pour chien ou la sacoche pour chien. Ce sac se compose de deux poches latérales, il existe plusieurs modèles et tailles. Ainsi, vous pourrez faire transporter à votre chien son eau, de la nourriture et pourquoi pas un jouet.

Mais attention le dos de votre chien ne peut pas supporter de charge trop importante. Votre chien ne doit pas porter plus que 10% de son poids. Si vous avez décidé de faire un long parcours, prévoyez plutôt de la charger qu’à 5 voir 7% de son poids. Mais bon le mieux c’est de prendre dans votre propre sac à dos son eau et sa nourriture. Votre chien aura une plus grande liberté de mouvement.

En second, le harnais du chien, là aussi, le choix du harnais se choisit selon la morphologie du chien mais aussi selon l’activité choisie.
Il existe plusieurs formes, le harnais de type « x-back » reste le plus approprié pour les chiens de traction. En effet le point d’attache se situe juste avant la queue et donc le chien tracte avec tout son poids. Le principal c’est que le chien ne soit pas pris « au cou » comme avec un collier. (Voir la rubrique comment choisir la taille du harnais xback et comment le mettre sur son chien).
Pour finir, il faut relier votre chien à vous grâce à une longe avec absorbeur de choc (élastique). Les lignes de trait pour chiens d’attelage font très bien l’affaire. La longe est ensuite attachée sur la ceinture ventrale de votre sac à dos.

Quelques règles de savoir vivre en tant que cani-randonneur :

Lorsque vous partez en cani-rando, il y a quelques règles à respecter.
Vous devez vous respecter entre randonneurs, respecter la faune et la flore, ne pas trop déranger les animaux sauvages ou même des troupeaux (de chèvres ou de vaches par exemple) même avec votre chien attaché à vous. Laissez-les venir à vous et non l’inverse.

Vous devez prévoir des sacs de déjections pour lorsque votre chien fait ses besoins, et pour les vôtres, mais aussi pour jeter vos papiers.
Pour un plaisir optimum il est important que votre chien soit bien dressé : le rappel (au cas où), assis, au pas et spécifiquement des ordres plus utiles en cani-randonnée : gauche/droite (important pour les bifurcations rapides), stop (très utile en cas de problème), devant (pour qu’il vous aide).

Point post-promenade :

Quand vous arrivez chez vous, un geste réflexe que vous devez avoir est de regarder dans le poil de votre chien s’il n’a pas attrapé de tiques ou qu’il n’est pas de brindille coincée dans le poil ou entre les coussinets. Ne surtout pas donner à manger à votre chien aussitôt rentrer. Il faut attendre d’une à trois heures avant de pouvoir donner à manger à votre chien, vous risquerez de provoquer une torsion de l’estomac sur votre chien. L’estomac du chien est plus sujet au risque de dilatation-torsion car il est plus mobile. En dernier vous pouvez faire des étirements sur votre chien tout en effectuant des petits massages qu’il appréciera.

Les précautions à prendre pendant la cani-rando :

Pour résumer, lorsque vous partez en randonner, vous devez avoir avec vous :
De l’eau et des gamelles faciles à transporter.
Une médaille à attacher au collier ou harnais de votre chien avec vos coordonnées

Le carnet de santé de votre chien
Tout le matériel de traction (ceinture ou baudrier, harnais, laisse)
Le nécessaire de secours en cas de blessure
Des chaussures adaptées pour vous mais aussi pour votre chien en cas de blessure aux pâtes

La sacoche pour chien (sac de bâts) si vous souhaitez faire porter du matériel à votre chien.
Si vos randonnées sont longues, prévoyez un complément alimentaire à donner à votre chien ou des barres énergétiques adaptées par exemple en attendant le repas du soir.

Attention, si votre chien porte sa sacoche (son sac de bâts), il ne devra pas vous tracter. C’est soit le sac, ou soit il vous tracte, mais ne pourra pas faire les deux à la fois. Un conseil aussi, lorsque vous programmez des randonnées, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire pour qu’il puisse juger si votre chien est en bonne santé et apte pour parcourir plusieurs kilomètre.