BIENVENUE = 7€ dès 49€ (1er Achat) | Livraison Offerte*

Codes : SOLDES8 = 8€ dès 69€, SOLDES10 = 10€ dès 120€

Comment apprendre la propreté de son chiot ?

Propreté Chiot

Pourquoi votre chiot n’est pas propre ?

Un chiot a une capacité à se retenir très restreinte jusqu’à ses 6-8 mois. Avant et après chacun de vos départs, proposez des sorties que l’on appelle « sorties hygiéniques » à votre chiot. La malpropreté liée à une absence trop longue. Au début, répétez ces sorties toutes les deux heures.
 
Votre chiot a une capacité à se retenir très restreinte jusqu’à ses 6-8 mois. Ne grondez pas votre chiot si vous trouvez une flaque dans votre maison, sauf si vous l’avez pris en flagrant délit. Sinon votre chiot ne saura pas pourquoi il est puni, et ne lui mettez jamais le nez dans son urine.

Restez calme, ne dite rien à votre chiot, sortez-le et nettoyez l’endroit sans qu’il vous voie. Plus tard, vous apprendrez à repérer son comportement quand il en a envie, lorsqu’un chiot a besoin de faire ses besoins il regarde autour de lui, tourne en rond et commence à flairer les coins qui lui semblent adéquats.

Apprendre à votre chiot la propreté :

Vous devez instaurer une pièce interdite à votre chiot pour qu’il s’habitue dès tout petit à votre absence, même lorsque vous êtes dans votre maison. En plus, le fait de l’interdire l’accès à une pièce lui permet de ne pas s’approprier tout l’espace.

Étudier le fonctionnement de votre chiot :

Il est important de connaitre le fonctionnement de votre chiot pour éviter les accidents bêtement. Un chiot aura envie de faire ses besoins à son réveil, environ 10 à 15 minutes après chaque repas, et après chaque séance de jeux. Si vous sortez votre chiot dans ces moments stratégiques, vous anticiperez aux éventuels accidents.

Par contre, ne vous levez surtout pas la nuit pour que votre chiot puisse faire ses besoins, car en faisant ça, vous apprendrez indirectement à votre chiot qu’il est inutile de se retenir. Jusqu’à ses 6 mois, votre chiot aura des difficultés à se retenir la nuit, mais c’est normal.

Récompenser ses bonnes actions :

Si au réveil vous découvrez des bêtises, ne grondez surtout pas votre chiot, il ne comprendra pas. Le chiot comme le chien vit à l’instant présent, le punir après coup n’aura aucun effet positif sur l’apprentissage de la propreté.

En revanche, si vous le prenez sur le fait, la oui vous pouvez lui faire comprendre que ce n’est pas bien, en lui disant fermement « NON » et en le portant à l’endroit que vous voulez qu’il fasse ses besoins (dans le jardin ou sur le tapis d’éducation).

Ne mettez jamais son museau dans ses excréments, cela pourrait l’inciter à les manger pour effacer ses traces. A l’inverse félicitez votre chiot lorsqu’il fait ses besoins au bon endroit.

Comment accompagner le chiot en extérieur :

Pour encourager votre chiot à faire ses besoins à l’extérieur. Donnez-lui un ordre simple et toujours le même : il saura alors qu’il peut se soulager. Félicitez-le lorsqu’il le fait, mais ignorez-le lorsqu’il ne le fait pas.

Ne vous contentez pas de mettre le chiot dehors : accompagnez-le pour lui montrer où vous souhaitez qu’il fasse ses besoins. Laissez-lui le temps de renifler et d’éliminer tranquillement.

Félicitez-le mais sans excès, sinon il pourrait s’interrompre croyant que vous l’encouragez à jouer. Ne rentrez pas immédiatement, prenez le temps de jouer avec votre chien ou de le promener, ce sera sa récompense.

Si vous voulez éduquer votre chiot à éliminer sur tapis d’éducation, amenez votre chiot fréquemment à cet endroit. Attention, même si vous apprenez à votre chiot à éliminer à l’intérieur, il faut tout de même le sortir 3 à 4 fois par jour, car un chiot n’est pas fait pour rester enfermé tout une journée.